Traduction perso d'un article de Haaretz :

14:13 19/12/2007
Sarko-doigtFrench President Nicolas Sarkozy. (AP)

Le président français Nicolas Sarkozy a demandé mercredi à la Syrie de pousser le Parlement libanais à nommer un nouveau président ce samedi.

Parlant au Président syrien Assad Basher par téléphone mercredi, Sarkozy a donné un ultimatum à Assad, lui disant d'"utiliser tous les moyens et toute votre influence pour parvenir à ce résultat. Ne perdez pas de temps en discussion. J'attends des actions, et votre dernière chance est samedi. " (ndt. "telling him to "use all your means and influence to bring this about. Don"t waste time with talk. I am expecting actions, and your last opportunity is Saturday." sic)

Sarkozy a dit qu'il n'a offert aucune incitation diplomatique à la Syrie afin de faire pression et d'avancer les élections au Liban.

Les élections Libanaises sont fixées au samedi 22 décembre, après avoir été reportée à neuf reprises, essentiellement en raison d'un désaccord entre les différents groupes sur un candidat.

Une première solution à la crise est avancée, dans lequel le Parlement sera nécessaire pour permettre la nomination du général Mishal Suleiman. Sarkozy a indiqué que les délibérations d'investitures d'un nouveau gouvernement ne pourrait commencer qu'après que cela soit fait.
La coalition en lutte contre le pouvoir à Damas s'était précédemment opposé à la nomination de Suleiman, nommé chef de l'armée quand la Syrie contrôlait le Liban, et ayant de bonnes relations avec le Hezbollah.

La présidence est vide depuis le 23 Novembre quand le terme du pro-syrien Emile Lahoud, a pris fin. Une série de sessions parlementaires appelés à élire son successeur ont échoué parce qu'il n'y a pas eu d'accord entre les concurrents sur un candidat.

Un accord sur un nouveau président désamorcerait la pire crise politique libanaise depuis la guerre civile de 1975-1990. Les craintes d'un retour à la violence se sont atténuées depuis la semaine dernière, les deux parties cherchant à contenir leur escalade vers une impasse.

Mais les concurrents doivent déjà se mettre d'accord sur un grand nombre de possible candidats du compromis, qui doivent être des chrétiens maronites sous le système sectaire libanais du partage du pouvoir.

Edifiant non !?
J'en reste stupefait... Evidemment, aucun écho dans la presse française que j'ai pu consulter à cette heure.
Il parait gaillard le sarko vu comme ça !

Sinon les commentaires des internautes sont assez stupéfiants. Allez hop un peu de paresse, je vous colle les deux premiers en anglais ;)

Name: Nabil
Sarkozy is a cartoon character. Where the hell does he get off telling the Syrians or Lebanese for that matter what to do or when to hold their elections? What a royal idiot the man is! He is cut from the same cloth as the Bush administration.

Title: France Under Sarkosy is Going Up and Int`lly Shining
Name: Joseph E .
City: Givatayim State: Israel
EU political circumstances led to so . Look around you , EU politicians are puppets led by the nose by Iran and arabs political skullduggery , Finally stands up a man in Europe, Sarkosy , wich Europeans can identify with and rally around his policies.

AU SECOURS !!!