Cécilia est à Genève depuis quelques jours, comme l’a fait savoir La Tribune de Genève le 11 octobre. La presse française a attendu que l’information soit donnée par le journal suisse pour en parler à son tour...

Voici le dernier paragraphe de cet article, qui se passe de commentaires :

« Les ennuis de couple du président français ne sont plus du domaine de la sphère privée. Pourtant, la presse française ne sait toujours pas comment les aborder. Une question d’éthique ? Pas seulement. Les patrons de presse sont tous amis avec le président. Tant que l’info n’est pas officielle, elle n’existe pas. »

D’après le journal Le Monde, le porte-parole de l’Elysée David Martinon a déclaré : « Je n’ai aucun commentaire à faire sur ce genre de rumeur de presse. »

Lors de son point de presse hebdomadaire, le 5 octobre, il avait déjà refusé de répondre à une question sur des rumeurs selon lesquelles Cécilia Sarkozy annoncerait durant le week-end sa séparation d’avec le chef de l’Etat.

« Vous n’attendez tout de même pas de moi que je commente ce genre de rumeur ? » avait-il dit. « Donc je ne la commente pas. Je ne commente pas tout ce qui se passe dans les rédactions, heureusement, et certainement pas cela. »

Cela n’a pas empêché les rumeurs de continuer à aller bon train depuis en France mais également en Suisse, où l’épouse du président français a été aperçue à plusieurs reprises ces derniers temps à Genève, selon des informations de presse.

Cécilia et Nicolas Sarkozy, qui sont mariés depuis 1996 et ont traversé une crise conjugale en 2005, étaient l’un et l’autre aux Etats-Unis pendant les vacances d’août mais n’ont pas été vus ensemble en public en France depuis le 14 juillet.

L’épouse du chef de l’Etat ne s’était d’autre part pas rendue à une invitation de Laura Bush, l’épouse du président américain, dans leur résidence du Maine.

Si les rumeurs se confirmaient, ce serait la première fois qu’un chef de l’Etat français en fonction et son épouse divorcent.

Sources externes : Lemonde.fr - yvesdaoudal.hautetfort.com